Catégories

Les Youngtimers, un retour aux sources pour les amateurs de voitures de sport

Les Youngtimers, un retour aux sources pour les amateurs de voitures de sport

Dans les années 80, tout était permis, et cela, avec excès propices à la création des icônes. À l’instar de la mode ou encore de la musique, les années 80 font leur grand retour en force dans l’automobile avec les youngtimers. Ainsi, les voitures qui ont été démodées et dépassées sont remises à l’honneur et offrent encore du plaisir et des sensations de conduite inédites. Découvrez les youngtimers.

Qu’est-ce qu’une youngtimer ?

Ce terme automobile trouve sa définition en premier lieu dans l’âge. Ce mot qui apparaît en Allemagne il y a une dizaine d’années signifie « jeunes anciennes ». Il qualifie les voitures d’occasion relativement vieilles, à l’opposition des oldtimers qui sont, en raison de leur ancienneté, des voitures de collection. De manière plus simple, une youngtimer est donc une voiture qui se rapproche du domaine de la collection sans en être entièrement.

A lire en complément : 4 chevaux fiscaux fait combien de chevaux ?

Youngtimer : les critères

Généralement, le terme youngtimer prend en compte les voitures qui sont sorties dans les années 80 et 90. En termes de période de production, ce sont des voitures ayant été produites vers la fin des seventies jusqu’au début des années 2000. Ainsi, les youngtimers sont des voitures qui ont entre 20 et 40 ans. Ce sont des voitures qui se trouvent entre les voitures anciennes et les voitures d’occasions légèrement âgées.

En vertu de la loi française, une voiture peut être qualifiée comme voiture de collection à partir de 30 ans et ainsi, elle reçoit une carte grise spécifique lui valant certains privilèges, notamment un contrôle technique tous les 5 ans. Aux États-Unis, cette limite est de 25 ans et c’est l’âge que la plupart des assureurs prennent en compte pour suggérer des formules de collection.

A découvrir également : Comment raviver le plastique noir ?

La youngtimer est-elle rare ?

Officiellement, la définition de la youngtimer se limite au critère de l’âge. C’est ce qui la différencie de la notion de collector. Cette notion est, quant à elle, inhérente à la rareté d’un modèle. A contrario, la rareté est un privilège accordé aux versions sportives. Cette rareté est ce qui justifie les écarts de prix considérables sur la cote des youngtimers.

Les avantages d’une youngtimer

La youngtimer présente certains avantages, c’est pourquoi elle est particulièrement prisée. En effet, elle présente notamment un prix d’achat moins onéreux que la oldtimer en raison du fait qu’elle est plus récente. Aussi, elle présente un moteur plus récent, plus puissant et plus facile à réparer. Par ailleurs, la disponibilité des pièces d’usures est également un avantage de taille de la youngtimer. La youngtimer est aussi moins globalement légère et présente une plus grande souplesse sur route. Les youngtimers sportives présentent moins de roulis dans les virages. En outre, face à la oldtimer, la youngtimer est plus indiquée en raison de son prix d’achat, de sa maniabilité et de sa facilité d’entretien.

Où acheter une youngtimer ?

Lorsque vous avez finalement choisi le modèle de youngtimer que vous souhaitez acquérir, il vous faut maintenant trouver votre voiture. Vous vous demandez sûrement s’il faut vous tourner vers un professionnel ou vers un particulier. Le professionnel apporte une certaine assurance, tandis qu’un particulier garantit un prix d’achat moins élevé.

Que vous décidiez d’acheter votre youngtimer auprès d’un particulier ou d’un professionnel, il est recommandé de demander les factures. En effet, pour un achat dans les règles, les factures sont nécessaires pour vérifier les réparations qui ont été opérées sur la voiture. Vous devez aussi contrôler le carnet d’entretien qui vous permet de suivre les visites au garage ainsi que les interventions de maintenances.

Par ailleurs, il est recommandé de contrôler la voiture. Cela est possible de visu, c’est pour cette raison qu’il est conseillé de voir la voiture de plein jour pour déceler d’éventuels défauts. Vous devez réaliser une vérification systématique des usures des pneus, de la rouille, l’état des vitres, le son et l’état général du moteur, les joints ainsi que la peinture de la youngtimer. Vous devez également faire un essai sur route. C’est lors de l’essai que vous pourrez découvrir les problèmes éventuels, notamment les vitesses, l’embrayage, le bruit du moteur, les fumées d’échappement ou encore le freinage.

Il est recommandé de se faire accompagner pour l’achat de votre youngtimer. En effet, une aide de la part d’une personne qui a des connaissances en mécanique est nécessaire afin de découvrir les problèmes mécaniques de la youngtimer. Il faut mettre au point une liste de point de contrôle avant d’effectuer une visite afin que vous ayez en tête ce que vous devez vérifier. Il y a une youngtimer pour tous les goûts : familial, roadster ou encore sportif. Il vous suffit de vous positionner par rapport à la voiture et le modèle que vous souhaitez acquérir et vous pouvez partir à la recherche de votre voiture qui a traversé les années.

Articles similaires

Lire aussi x