Catégories

Évitez les erreurs de l’estimation de valeur de votre véhicule

Évitez les erreurs de l’estimation de valeur de votre véhicule

Entre la recherche d’un acheteur et les démarches administratives, vendre un véhicule n’est pas toujours de tout repos. Cela implique que des erreurs soient éventuellement commisent. Notamment au niveau de l’estimation du prix ou des moyens de paiement entre autres. Il est donc impératif d’être briffé sur les erreurs que vous pourriez commettre à ce sujet. Si vous souhaitez vendre votre véhicule, voici alors quelques conseils et erreurs à éviter.

Évitez de mal évaluer le prix lors de l’estimation de votre voiture

La première erreur que vous devez éviter, c’est de fixer un mauvais prix à votre bien. En effet, certains propriétaires font une mauvaise évaluation de leur voiture dans l’optique de les vendre plus cher. Cependant, dans ce cas, il peut arriver que vous ne vendez pas rapidement ou pas du tout. Ainsi, l’on vous conseille de vous renseigner sur la côte argus de la voiture en question. Cela pourrait vous aider à avoir une estimation du juste prix de celle-ci.

Lire également : Peut-on rouler avec le voyant anti-pollution allumé ?

Par ailleurs, sachez que l’utilisation d’un comparateur automobile peut aussi vous aider à faire une estimation correcte de votre véhicule. De plus, le prix de revente est généralement faible pour un nombre donné de voitures. Autre chose est que, lorsque vous faites une estimation, d’autres facteurs sont pris en compte. Il s’agit entre autres des coûts supplémentaires lié aux réparations, à l’assurance et à l’entretien.

Aucune autre dépense en dehors de celles citées ne doivent en aucun cas être prise en compte.

A lire aussi : Comment raviver le plastique noir ?

Évitez de sous-estimer la valeur de votre bien au cours de l’estimation

Votre voiture à forcément une valeur qu’elle soit financière ou sentimentale. C’est la raison pour laquelle il est important que vous évitiez de sous-estimer son prix. Quel que soit le nombre de kilométrages de votre voiture ou l’âge de celle-ci, restez objectif lorsque vous faites son estimation.

Certains propriétaires ont souvent tendance à croire que vu l’état désastreux de leur véhicule, elle ne mérite qu’une basse estimation. Sachez à ce propos que l’estimation de votre véhicule ne se fait pas uniquement sur la base de l’état de sa carrosserie. Il y a beaucoup d’autres éléments sur lesquels vous pouvez essentiellement vous attarder.

Évitez de présenter une voiture mal entretenu lors de l’estimation du véhicule

Lorsque vous faites l’estimation de votre voiture, l’état dans lequel il est compte assez. Ainsi, pour une bonne estimation de celle-ci, il est important qu’elle donne une bonne impression dans un premier temps. Prenez donc la disposition de la nettoyer à l’intérieur et à l’extérieur. Vous devez également effacer les rayures s’il y en a et réparer le maximum de dégâts en particulier visible. Vous pouvez même décider de parfumer votre voiture afin de lui donner un petit côté fraîcheur.

Vous devez savoir que lorsque votre voiture est propre, le futur acheteur aura l’impression qu’elle a toujours été bien entretenue. Ainsi, en plus de mettre l’acheteur en confiance, cela accélère les négociations et l’estimation du coût.

Éviter de présenté une annonce incomplète

Lorsque l’annonce de votre voiture n’est pas explicite, elle n’attire pas l’attention des acheteurs. Prenez donc soin de rédiger en détail une annonce de vente précise, et claire. Mettez-y des informations sur le kilométrage, les réparations réalisées, ou encore son historique d’entretien. N’oubliez pas de joindre une photo bien claire de votre voiture à l’annonce.

Ne tombez dans le piège d’une arnaque 

Lorsque l’on décide de vendre sa voiture, il n’est pas rare d’être confronté à des fraudes. À cet effet, l’on vous conseille de ne jamais vendre votre voiture sans avoir au préalable rencontré l’acheteur. Ne la confiez pas non plus pour un essai sur route pendant que vous êtes absent. Pensez surtout à signer vous et votre acheteur un contrat de vente. N’hésitez pas à lui demander une copie de sa pièce d’identité en cours de validité.

Par ailleurs, vous devez également faire attention au moyen de paiement utilisé. Préférez les espèces et les chèques de banque remis en main propre et vérifier leur authenticité. Certains sites internet pourront également vous aider à sécuriser la transaction. Pour le faire, ils se feront passer pour un tiers de confiance en vérifiant la disponibilité des fonds.

Articles similaires

Lire aussi x